07/03/2007

 

gangw2

Certes, Johnny Thunders n'était pas un enfant de coeur. A vrai dire, je m'en moque complètement. J'aime sa voix imprécise, tantôt fragile tantôt tellement habitée. J'aime ses textes et son énergie. J'aime son sourire à l'époque des New York Dolls.

 

Dans Dark Stuff. L'Envers du rock, de Nick Kent,  le nom de Johnny Thunders est plusieurs fois associé à l'onomathopée « Bleurps » en raison des ses dégueulades face aux journalistes.

C'est malin... Ce matin, j'ai écouté So Alone et, en prenant le CD en main, la première chose qui me soit venue à l'esprit fut ce "Bleurps". Pitié, pas ça ! J'aime Johnny Thunders, merde !

Je vais avoir peur de lire le chapitre consacré à Iggy... Si c'est pour avoir en tête à chaque fois que je pense à lui l'expression chère aux Stooges qu'était "O-mind" , ce n'est pas grave, mais voilà, je redoute un peu le pire ;-)

Je suis incurable !

17:40 Écrit par Fr dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Mona et moi Un petit film visionner, mais faut pas avoir le blues avant ! Go Johnny !

http://www.malavidafilms.com/com/filmmodel.php4?ID=88&type=1

Écrit par : Tarte au chocolat | 08/03/2007

Je ne connais qu'une seule chanson d'Iggy Pop: "Success", parce qu'elle fait partie de la B.O. de "Great Expectations", mon film préféré.
A bientôt

Écrit par : Kardream | 08/03/2007

Les commentaires sont fermés.