26/06/2007

 

 

Montségur

Il est des émotions si fortes que l’on éprouve parfois la sensation d’être trop à l’étroit dans notre enveloppe corporelle. Une intensité tellement difficile à contenir qu’elle déborde par la voix ou par les yeux.

 

Voir et visiter les ruines de Montségur était un de mes plus grands rêves. A 14 ans, je me suis promis de faire ce voyage. Aujourd’hui, c’est chose faite. J’avais le cœur qui battait la chamade en entrant dans ce lieu. Toucher un rêve du doigt est une expérience tellement unique. Vivre son rêve provoque une sensation indescriptible.

 

J’avais mon lecteur mp3 avec moi et j’ai écouté « la Musique de transformation » du Parsifal de Wagner dans cet endroit. Je me rappelle que dans un questionnaire on m’avait demandé à quoi j’aimerais ressembler et j’avais répondu « A la Musique de transformation ». Etre au beau milieu des ruines de Montségur et entendre cette musique, cela a été si beau, si intense, si bouleversant que je me suis mise à pleurer non pas comme une Madeleine mais comme une toute petite Frédérique toute secouée de vivre ce qu’elle était en train de vivre. Certains mots n’existent pas pour définir certaines sensations, certaines émotions. C’est très bien ainsi. Parfois, les mots sont de trop.

13:46 Écrit par Fr dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Beau... Magnifique photo ! Mais... et le trésor de l'abbé Saunière ? Qu'en as-tu fait ? :-) :-) :-)

Écrit par : Guy | 27/06/2007

;-) Je me demande si je ne me ferais pas construire une jolie petite bibliothèque néo-gothique avec... ;-)

Écrit par : Frédérique | 27/06/2007

Région MAGnifIQUE
Energies très fortes
Pour le trésor de l'Abbé Saunière il est peut être un leurre pour protéger les autres trésors comme celui de la montée à Montségur
Où je me souviens d'une viste de l'intérieur de Quéribus à écouter la lecture des rares procès de Cathares menés par des Bénédictains, (d'habitude c'étaient les Dominiquains qui menaient cela, une main de fer dans un gant de ...fer!) ici une véritable enquête presque loyale

merci pour ces rappels

chaleureusement

Écrit par : Lung Ta | 29/06/2007

Les commentaires sont fermés.